Plein écran
© epa

L'Espagnol tué en Ukraine n'était pas un supporter

L'Espagnol assassiné en Ukraine, était un homme d'affaires et non un supporter de football, comme l'avaient affirmé des médias locaux, a déclaré samedi la police ukrainienne précisant que le crime avait été commis en mai et n'avait rien à voir avec l'Euro-2012.

"Le meurtre a bien eu lieu dans la région de Donetsk", une des villes-hôtes de l'Euro-2012, "mais cet homme n'était pas un fan de foot, c'était un homme d'affaires espagnol. Il est arrivé (en mai) à Donetsk avant le début du tournoi (8 juin-1er juillet)", a indiqué le porte-parole de la police régionale Igor Diomine.

L'équipe espagnole jouera en outre tous ses matches de poule en Pologne et non en Ukraine. L'Espagnol a été assassiné à Makiïvka, une petite ville située à cinq kilomètres de Donetsk, a précisé M. Diomine, confirmant une partie des informations de presse.

Trois personnes sont soupçonnées d'avoir commis ce meurtre dont le chauffeur du taxi que la victime a pris pour aller de Donetsk à Makiïvka, selon le porte-parole. La police avait lancé des recherches pour retrouver cet homme, dont la disparition avait été signalée par le personnel de l'hôtel où il résidait, selon la police et les médias.