Mahamadou Issoufou, président du Niger, est revenu au pays après l’attaque meurtrière
Plein écran
Mahamadou Issoufou, président du Niger, est revenu au pays après l’attaque meurtrière © Ralf Hirschberger/dpa

L'État islamique revendique l'attaque qui a fait 71 morts au Niger

  1. 71 morts dans l'attaque d'un camp militaire au Niger

    71 morts dans l'attaque d'un camp militaire au Niger

    L’armée nigérienne a subi ses plus lourdes pertes depuis qu’elle est confrontée au défi djihadiste, lors de l’attaque mardi du camp d’Inates, dans l’Ouest, près de la frontière avec le Mali. “Malheureusement, on déplore le bilan suivant: 71 militaires tués, 12 blessés, des portés disparus, et un nombre important de terroristes neutralisés”, selon un communiqué du ministère de la Défense, lu à la télévision nationale.