Plein écran
© ap

L'État japonais accepte de verser cinq milliards à Tepco

Le gouvernement japonais a accepté mardi de verser une avance supplémentaire de quelque 666 milliards de yens (5 milliards d'euros) à l'opérateur de la centrale nucléaire ravagée de Fukushima, ce qui va porter à 30 milliards d'euros la facture provisoire de l'accident pour le contribuable.