L'étrange disparition de la fille de l'émir de Dubaï: "Cette vidéo peut me sauver la vie"

Latifa al-Maktoum, 32 ans, est l'une des filles de l'émir de Dubaï. Après avoir plusieurs fois tenté de fuir son pays, la jeune femme est portée disparue depuis mars. Human Rights Watch demande aux autorités de l'émirat de révéler "immédiatement" ce qu'elle est devenue.

La dernière apparition de Latifa al-Maktoum, fille de Cheick Mohammed ben Rachid Al Maktoum, émir de Dubaï, date de février dernier. Dans une vidéo assez inquiétante, elle explique craindre pour sa vie. "C'est peut-être la dernière vidéo que je fais (...) Celle-ci pourrait m'être utile car tout ce qui compte pour mon père, c'est sa réputation. Il est capable de tuer pour la protéger (...) Cette vidéo peut me sauver la vie."

"Si vous voyez cette vidéo, soit je suis morte, soit je suis dans une très très très mauvaise situation", dit-elle encore.

Quelques jours après avoir tourné ces images, le 24 février, Latifa al-Maktoum a fui son pays sur un voilier, accompagnée de deux personnes: une amie finlandaise et un ancien espion français de 62 ans, Hervé Jaubert, lui aussi ami de la jeune femme. Leur bateau est cependant arraisonné au large de Goa par les gardes-côtes indiens et le trio est transféré vers une base militaire émirienne. L'opération aurait été effectuée avec l'accord du Premier ministre indien Narendra Modi, selon RFI.

"L'exploitation d'une affaire privée par une bande d'escrocs et le Qatar"
Ses compagnons expulsés des Émirats, la jeune femme n'a depuis plus donné aucun signe de vie. Le 17 avril, les autorités émiraties ont invoqué  "l'exploitation d'une affaire privée par une bande d'escrocs et le Qatar". La jeune femme se porterait bien et serait avec sa famille, assure-t-on également. Entre-temps, un autre ressortissant français a été arrêté au Luxembourg sur demande d'Interpol, rapporte France Inter. Cet individu est recherché pour enlèvement par les Émirats et risque la prison à vie s'il y est extradé.

En 2002, Latifa al-Maktouma avait déjà essayé de fuir son pays mais sans succès. Cette tentative lui a coûté trois ans d'enfermement et de mauvais traitements, affirme-t-elle.