Plein écran
© REUTERS

L’héritière de Walt Disney “choquée” par les conditions de travail des employés du parc

La petite-nièce de Walt Disney, Abigail Disney, s’est récemment rendue incognito à Disneyland, en Californie, pour enquêter sur les conditions de travail des ouvriers du parc. Selon elles, ces derniers seraient sous-payés et auraient du mal à joindre les deux bouts.

Plein écran
Abigail Disney. © photo_news

Dans une interview pour Yahoo cette semaine, Abigail Disney a expliqué qu’elle avait décidé de vérifier les conditions de travail dans le parc de Disneyland après avoir reçu un message alarmant d’un travailleur en détresse sur Facebook.

Selon elle, derrière l’image du parc, qui se présente comme un véritable “paradis sur Terre”, les employés vivent un calvaire. “Toutes les personnes à qui j’ai parlé m’ont dit: ‘Je ne sais pas comment je vais pouvoir continuer à avoir l’air heureux et chaleureux alors que, quand je rentre chez moi, je dois chercher de la nourriture dans les poubelles des autres pour nourrir ma famille’”, a expliqué Abigail. 

La petite-nièce de Walt Disney, et petite-fille de Roy O. Disney, a ensuite ajouté qu’il ne s’agissait pas là de l’environnement de travail que sa famille avait souhaité créer. “J’étais livide quand je suis sortie de là. Mon grand-père m’a appris à vénérer ces gens qui valident vos billets et vous servent votre soda”, a-t-elle déclaré. “Ces personnes sont la base de la recette du succès”.

L’héritière estime que le directeur général de Disney, Bob Iger, devait diminuer l’immense écart entre son salaire et celui d’un travailleur moyen de l’entreprise. “Bob a besoin de comprendre qu’il est un employé au même titre que les personnes qui grattent le chewing-gum sur les trottoirs du parc, et que ces derniers ont droit à la même dignité et aux mêmes droits que lui”.

Plein écran
Bob Iger, le directeur général de Disney. © EPA

Suite à la publication de l’article de Yahoo, un porte-parole de Disneyland a déclaré que la société évitait généralement de répondre à de telles accusations “sans fondement”, “mais celles-ci sont trop importantes, nous ne les laisserons pas passer”. Selon ce dernier, les dires d’Abigail sont “extrêmement exagérés” et constituent une “insulte envers les milliers d’employés de l’entreprise”.

“Nous nous efforçons continuellement d’améliorer l’expérience professionnelle de nos plus de 200.000 employés grâce à une variété d’avantages et de programmes qui leur offrent des possibilités de développement, des avantages en termes de mobilité et de bien-être au travail”, a-t-il ajouté.

  1. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.