L’horreur à Paris : il se suicide à coups... de fourchette

Ses amis ont découvert son corps mutilé ce mercredi matin. Un fait divers sordide qui sème l’effroi par le niveau de violence auto-infligée... 

Plein écran
Illustration. © thinkstock

L’info émane du Parisien. Le quotidien relate le drame incompréhensible qui s’est produit avant-hier dans une petite cité du XVIIIe arrondissement. 

Ce mardi, Moussa, 45 ans, originaire du Mali et domicilié à Levallois-Perret, rend visite à des amis à Paris. Il passe la soirée avec eux avant de s’allonger dans le canapé pour y passer la nuit. Rien ne laisse alors présager l’horreur : “Il était normal. On a dîné tous ensemble”, confie l’hôte traumatisée. 

Vision d’horreur

En effet, quelques heures plus tard, vers 6h30 ce mercredi matin, Halima (nom d’emprunt), entend des cris, se dirige vers le salon et tombe sur la scène macabre : Moussa est en sang, il vient de se planter une fourchette dans l’oeil, puis dans l’autre, avant “de s’attaquer à la carotide”, précise Le Parisien. 

L’intervention des secours n’y changera rien : malgré le massage cardiaque prodigué par les pompiers, Moussa est décédé sur place d’un arrêt cardio-respiratoire. 

Une enquête de police pour mort suspecte a été ouverte et le parquet de Paris a demandé une autopsie.