Plein écran
© afp

"L'identité des mineurs qui ont profané le cimetière juif dévoilée"

Une enquête judiciaire a été ouverte jeudi après la publication illicite par un site internet de noms d'adolescents présentés comme les auteurs de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), a annoncé le procureur à Saverne.

"L'identité des mineurs en cause est protégée par la loi et la publication, par quelque moyen que ce soit, de texte ou d'illustration concernant leur identification constitue un délit pénal", a souligné dans un communiqué le procureur Philippe Vannier.

"Un site internet a cependant publié des identités qu'il a cru pouvoir attribuer aux mineurs soupçonnés et la photographie de l'un d'eux", a ajouté M. Vannier, précisant qu'il avait "ordonné une enquête sur ces faits". Le magistrat n'a pas précisé le nom du site mis en cause.

Jeudi, l'AFP a pu consulter le site d'un magazine en ligne d'information et d'opinion qui se revendique comme "sioniste", et qui a mis en ligne les prénoms et noms de quatre jeunes présentés comme les "coupables de ce terrible crime antisémite", ainsi que la photo de l'un d'eux, arborant un bracelet de force clouté.

Cinq adolescents, âgés de 15 ans et demi à 17 ans, avaient été mis en examen le 18 février pour avoir saccagé quelque 250 tombes juives à Sarre-Union. Le procureur avait alors estimé que "la connotation et le mobile antisémites" de cette profanation apparaissaient "désormais clairement" en dépit des dénégations des intéressés.

Cette profanation, perpétrée le 12 février et découverte le 15, avait suscité des réactions d'indignation au plus haut niveau de l'Etat. Le président François Hollande avait participé sur place à une cérémonie de recueillement, et souligné à cette occasion que "profaner, c'est insulter toutes les religions".

  1. Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Une forte explosion lors d'une fête de mariage a fait de nombreux morts et blessés samedi soir dans l'ouest de Kaboul.“À 22h40 (20h10 en Belgique) une explosion est survenue dans la salle de mariage Shar Dubai dans l'ouest de Kaboul", a indiqué à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi sans toutefois être en mesure de fournir un premier bilan. Selon les urgences des hôpitaux de la capitale, 20 blessés ont été admis, mais des images partagées par le ministère de l'Intérieur font craindre un bilan beaucoup plus lourd. De nombreux corps sont peu à peu sortis des décombres.
  2. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.