L'ancienne ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) : "Tout le monde en Europe a mal jugé le virus".
Plein écran
L'ancienne ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) : "Tout le monde en Europe a mal jugé le virus". © Photo News

L'OMS met en garde dans un nouveau rapport: “Il y aura une autre pandémie, nous pouvons en être sûrs”

Alors que l’Europe s’efforce toujours de faire face aux conséquences de la pandémie de Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met déjà en garde contre une nouvelle catastrophe dans un rapport sur lequel les experts travaillent depuis un an. “Une nouvelle pandémie est à venir, nous pouvons en être sûrs”, a-t-elle déclaré. Il nous appartient de déterminer si elle sera aussi dévastatrice que celle-ci, selon l’OMS.

  1. Les non-vaccinés peuvent être privés de certaines libertés, estime Frank Vandenbroucke

    Les non-vac­cinés peuvent être privés de certaines libertés, estime Frank Vandenbrou­c­ke

    Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), ne souhaite pas débattre d'une obligation vaccinale généralisée. Il estime, en revanche, que les personnes qui ne veulent pas se faire vacciner peuvent être privées d'un certain nombre de libertés. Sur cette question, il est d'ailleurs “en total désaccord” avec le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a-t-il déclaré ce jeudi lors de l'émission Terzake (Canvas-VRT).
  2. Votre âge influence-t-il la prime de votre assurance auto ?

    Votre âge influence-t-il la prime de votre assurance auto ?

    Il ressort des chiffres du Centre de Connaissance Sécurité Routière (2012) que plus d’un tiers de tous les accidents corporels sont causés par des conducteurs de la tranche d’âge comprise entre 18 et 31 ans. Cela est-il dû à une imprudence au volant ou à un manque d’expérience de la conduite ? De toute façon, l’expérience joue un rôle important. Quelle est alors l’influence de votre âge sur la prime de votre assurance auto ? Independer.be vous l’explique.
  3. Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »
    Livios

    Thomas et Katrien vivent dans un habitat groupé: « Une décision qu’on n'a jamais regrettée »

    Il y a un peu plus de sept ans, quatre familles ont ainsi décidé d’unir leurs moyens pour acheter une maison passablement délabrée. L’idée était de la démolir pour reconstruire plusieurs habitations à sa place. Thomas et Katrien ont été le quatrième et dernier couple à rejoindre le projet. Une décision qu’ils n’ont jamais regrettée. Jettez un coup d’œil dans leur maison grâce au site de construction Livios.