Illustration. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN
Plein écran
Illustration. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN © photo_news

L'Otan refuse l'interdiction des armes nucléaires

L'Otan a justifié mercredi par les "réalités de l'environnement de sécurité international" et en particulier "la grave menace que représente le programme nucléaire nord-coréen" le refus de ses 29 Etats membres de signer le nouveau traité sur l'interdiction des armes nucléaires.