Le ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir, photographié lors d'une visite au camp de réfugiés de Baqa'a de l'UNRWA (United Nations Relief and works agency for Palestine refugees in the Near East) à vingt kilomètres d'Amman, en Jordanie, dans le cadre d'une visite de travail de six jours en Jordanie et au Liban du ministre belge de la Coopération, à Amman, Jordanie, lundi 20 septembre 2021.
Plein écran
Le ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir, photographié lors d'une visite au camp de réfugiés de Baqa'a de l'UNRWA (United Nations Relief and works agency for Palestine refugees in the Near East) à vingt kilomètres d'Amman, en Jordanie, dans le cadre d'une visite de travail de six jours en Jordanie et au Liban du ministre belge de la Coopération, à Amman, Jordanie, lundi 20 septembre 2021. © BELGA

La Belgique débloque 8 millions d'euros pour l'aide humanitaire en Syrie

La ministre fédérale de la Coopération au développement, Meryame Kitir, a annoncé mardi un montant de 8 millions d’euros d’aide humanitaire de la Belgique aux Syriennes et aux Syriens, lors d’une visite au camp de réfugiés de Zaatari, au nord de la Jordanie.

  1. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  2. Les eurodéputés plaident pour un lien renforcé avec Taïwan, face aux ambitions chinoises

    Les eurodé­putés plaident pour un lien renforcé avec Taïwan, face aux ambitions chinoises

    Le Parlement européen s’est prononcé en plénière en faveur d’une relation renforcée de l’UE avec Taïwan, face aux velléités ravivées de “réunification” de la part de la Chine. Le texte voté est “essentiel sur le plan symbolique”, dans le contexte actuel, selon l’élue libérale Hilde Vautmans (Open Vld, Renew). Il s’agit d’exprimer “notre soutien à un partenaire démocratique important, notre détermination à intensifier la collaboration avec lui, et notre rejet de toute action unilatérale menaçant la stabilité dans le détroit de Taïwan”. Les résultats du vote sont tombés jeudi matin: 580 voix pour, 26 contre et 66 abstentions.