Plein écran
© EPA

La bière “Corona”, victime inattendue du coronavirus

La marque de bière mexicaine Corona vit des moments difficiles en pleine crise du coronavirus. La panique mondiale autour de cette épidémie provoque la confusion et joue des tours à l’enseigne.

Ce n’est pas une blague. L’image de la marque de bière mondialement connue dégringole aux États-Unis, selon un sondage YouGov, publié ce mercredi. La confusion malheureuse avec le virus est la principale cause de cette chute libre, notamment dans les intentions d’achat. Quelques semaines après le début de la crise, seuls 5 % des Américains comptaient acheter de la Corona. C’est le niveau le plus bas depuis deux ans.

La marque Corona a été la cible de nombreuses plaisanteries sur les réseaux sociaux depuis le début de la médiatisation de l’épidémie. Selon le sondage, seuls 50% des Américains en ont actuellement une image positive, contre plus de 80% à l’été 2019.

Les actions de Constellation Brands, qui détient la marque, ont chuté de plus de 8 %, rapporte BFMTV. Mais le groupe veut rassurer. “Les consommateurs comprennent qu’il n’y a pas de lien entre le virus et notre entreprise”, explique-t-il à Business Insider.

Le nouveau coronavirus a contaminé plus de 80.000 personnes et fait près de 3.000 morts dans le monde, pour la quasi-totalité en Chine, selon le dernier bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.