Plein écran
© Photo News

La “blague”de Mélenchon après la mise en quarantaine d’un député

Un député français, récemment revenu d’un voyage en Chine, a été prié de rester chez lui et de ne plus se rendre temporairement à l’Assemblée nationale. Il ne présente aucun symptôme et n’a pas séjourné dans une zone affectée. 

Le député en question a été appelé à demeurer quatorze jours chez lui et invité par l’Assemblée nationale à appliquer les recommandations préventives du ministère de la Santé. Il n’est pas malade et ne présente aucun symptôme, cette mesure fait office de simple précaution. 

Mercredi, l’institution française a fait parvenir une recommandation aux députés concernant leurs collaborateurs. “S’ils sont “rentré(s) depuis moins de 15 jours d’une zone où circule activement le virus (actuellement: Chine, Singapour, Corée du Sud et régions de la Lombardie et de la Vénétie en Italie), nous vous invitons, si cela est possible, à lui proposer d’exercer ses fonctions en télétravail ou à lui accorder une autorisation d’absence rémunérée pendant une durée de 14 jours à compter de la date de son retour”. 

“Temps d’envisager la suspension des travaux”

 “Selon l’Express, un député serait contaminé au #coronavirus. Il est temps d’envisager la suspension des travaux de l’Assemblée pour ne pas contaminer toute la France”, a commenté Jean-Luc Mélenchon sur Twitter avant de préciser dans un autre message que cela était une “blague contre les propagateurs de rumeurs affolantes qui perdent tout bon sens”.

“Je n’ai visiblement pas le même sens de l’humour”, a réagi le député MoDem Erwan Balanant. Entre autres critiques formulées par des internautes. 

  1. Le mystère de Ferrera Erbognone: les habitants d'un village de Lombardie semblent tous immunisés contre le virus

    Le mystère de Ferrera Erbognone: les habitants d'un village de Lombardie semblent tous immunisés contre le virus

    Les plus de 1.000 habitants du village de Ferrera Erbognone, dans le nord de l’Italie, ne semblent pas être sensibles au coronavirus. Alors que les infections et les décès dus au Covid-19 frappent à grande échelle les municipalités environnantes, le village de la région italienne de Lombardie, qui a été durement touchée, est épargné. Les scientifiques pensent que les habitants sont immunisés contre la maladie. Des analyses de sang doivent montrer comment cela est possible.