ap
Plein écran
© ap

La Chancellerie française rejette toute "reconnaissance de la gestation pour autrui"

La circulaire facilitant la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mère porteuse à l'étranger, "n'est pas une reconnaissance de la gestation pour autrui" (GPA), a assuré mercredi la Chancellerie dans un communiqué.