Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © AFP

La Chine met la Belgique en garde contre une dégradation des relations

OuïghoursLa Chine a mis la Belgique en garde mercredi contre une dégradation des relations bilatérales, après le vote d’une commission du Parlement belge dénonçant “un risque sérieux de génocide” au Xinjiang (nord-ouest chinois).

  1. Pas d’immunité collective mais peu de formes graves: ce que dit la nouvelle vague de contaminations en Islande

    Pas d’immunité collective mais peu de formes graves: ce que dit la nouvelle vague de contamina­ti­ons en Islande

    L’épidémiologiste en chef de l’Islande, Þórólfur Guðnason, affirme que la vaccination n’a pas conduit à l’immunité collective que les experts espéraient. Une vague de contaminations d’une ampleur inédite se dessine aujourd’hui sur l’île alors que 75% de la population est entièrement vaccinée. Mais les différentes données semblent bien démontrer que le vaccin protège des formes graves.
  2. Les députés belges reconnaissent un “risque sérieux” de génocide contre les Ouïghours, le PTB pointé du doigt

    Les députés belges reconnais­sent un “risque sérieux” de génocide contre les Ouïghours, le PTB pointé du doigt

    La commission des Relations extérieures de la Chambre a approuvé mercredi une proposition de résolution qui reconnaît “un risque sérieux de génocide” de la minorité ouïghoure en Chine et condamne les “crimes de persécution et les violations massives des droits humains dans la région autonome du Xinjiang qui peuvent être constitutives de crimes contre l’humanité”. Le texte a reçu l’unanimité moins l’abstention du PTB.