Catherine Calderwood.
Plein écran
Catherine Calderwood. © AFP

La conseillère sanitaire écossaise démissionne après avoir fait entorse à ses propres règles de confinement

La première experte sanitaire au sein de gouvernement écossais a démissionné dimanche soir, après avoir contrevenu aux règles de confinement édictées dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus Covid-19.

La docteur Catherine Calderwood, cheffe médicale au sein du gouvernement écossais, s'est rendue dans sa seconde résidence, à rebours des recommandations qu'elle avait émises. Elle a reçu un avertissement de la police.

Mme Calderwood a dès lors démissionné, affirmant regretter son mauvais pas. Par sa faute, elle a endommagé la confiance dans le travail des autorités sanitaires dans ces circonstances critiques, a-t-elle ajouté. 

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.
  2. L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    Un Marine américain a fait équipe avec un chien renifleur de bombes pendant un an, à l’ambassade américaine de Kaboul. Leur déploiement s’arrête cette semaine, ils vont donc devoir se séparer. Richard Pickett-White ne peut se résoudre à quitter son berger malinois répondant au nom d’Abel. Il souhaite acheter le chien, afin qu’il puisse vivre avec lui mais l’entreprise de sécurité à qui il appartient a refusé.