ap
Plein écran
© ap

La Cour suprême toujours du côté de Monsanto

USALa Cour suprême des États Unis a à nouveau donné raison à Monsanto en refusant de se saisir de la plainte d'un groupement de producteurs et d'agriculteurs bio, mercredi. Ce groupement voulait empêcher les poursuites du géant de l'agronomie en cas de contamination par erreur de leurs champs par des cultures transgéniques.

  1. Monsanto teste de nouveau les OGM aux Etats-Unis

    Monsanto teste de nouveau les OGM aux E­tats-Unis

    La présence de blé transgénique de Monsanto aux Etats-Unis restait inexpliquée mercredi, mais le groupe américain teste de nouvelles semences de blé OGM, huit ans après y avoir renoncé vu le tollé dans l'opinion publique. Ni les autorités ni Monsanto ne donnent d'explication précise à ce jour pour justifier comment du blé OGM résistant à l'herbicide Roundup du groupe (le glyphosate) a pu se retrouver dans un champ de l'Oregon, comme le ministère de l'Agriculture (USDA) l'a dévoilé mercredi dernier.
  2. 750 manifestants à Bruxelles contre Monsanto

    750 manifes­tants à Bruxelles contre Monsanto

    Environ 750 activistes, d'après la police locale, ont participé samedi après-midi en région bruxelloise, à une marche contre le géant de l'agrochimie Monsanto, qui produit des semences génétiquement modifiées. Le cortège est parti du rond-point Schuman et s'est rendu en face des locaux de Monsanto à Woluwe-Saint-Pierre. Cette manifestation s'inscrivait dans le cadre d'une journée mondiale de mobilisation contre Monsanto et des actions similaires ont eu lieu dans 500 villes.