Plein écran
Un enfant atteint par la dengue se repose dans un gymnase aux Philippines, protégé par une moustiquaire © EPA

La dengue a déjà fait 500 morts aux Philippines

Près de 500 personnes ont succombé à la dengue aux Philippines lors du premier semestre 2019, a annoncé vendredi le secrétaire d'État en charge de la Santé, Francisco Duque.

Le département de la santé a enregistré 106.630 cas de dengue, maladie virale transmise par les moustiques, entre le 1er janvier et le 29 juin 2019. Un chiffre 85% plus élevé que sur la même période l'an dernier (57.564 cas), a précisé M. Duque à une radio locale.

Les régions du sud de Luçon, Bicol, Visayas occidentales, Zamboanga et Mindanao du Nord ont été les plus durement touchées tandis que les cas augmentent également dans d'autres régions, a-t-il poursuivi.

Francisco Duque a signalé que des tentes étaient distribuées dans certaines provinces du centre des Philippines, où les hôpitaux sont déjà débordés. Il a ajouté que le gouvernement collaborait également avec la Croix-Rouge philippine pour s'assurer que les banques de sang disposent de suffisamment de réserves.

Lundi, le département avait déclaré une alerte nationale contre la dengue, après 456 décès enregistrés et un nombre de cas critique.

La dengue "classique" se manifeste par une forte fièvre, souvent accompagnée de maux de tête, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et d'une éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole.