Plein écran
© Twitter

La famille d'un enfant autiste reçoit une lettre odieuse

VideoUn quartier de Newcastle, une petite ville canadienne en Ontario (Canada), se mobilise pour apporter son soutien à une famille, qui a reçu une lettre anonyme lui demandant de quitter le quartier ou de faire euthanasier son enfant autiste.

La lettre a apparemment été écrite par une voisine de Brinda Millson, qui explique que le comportement de l'enfant, Max, et ses cris incessants, la dérangent quand il est à l'extérieur. Selon la lettre, la "pollution sonore du garçon effraie ses enfants normaux."

"Un fardeau"
L'écrit d'une page, tapé à l'ordinateur, explique aussi que "l'enfant est un fardeau pour tout le monde et ce sera toujours ainsi", et qu'il "fallait effectuer le bon choix et déménager ou le faire euthanasier."

Max ne vient qu'occasionnellement chez sa grand-mère car il vit chez ses parents à Oshara, également dans l'Ontario.

Choquée, Brinda Millson a contacté la police, qui a indiqué qu'une enquête était en cours et que l'affaire était prise au sérieux.

Dans la presse canadienne, la maman de Max, Karla Begley (qui se déplace en fauteuil roulant à cause d'une sclérose en plaques), a raconté que les policiers lui avaient confié ne jamais avoir lu de lettre "aussi honteuse."

"Quelqu'un de dangereux"
"Plus on lit la lettre, plus cela devient grave", a expliqué Karla, la maman, à CityNews. "Qui ose dire des choses pareilles à propos d'un enfant?"

Max, le père, s'inquiète aussi pour la sécurité de sa famille. "Si quelqu'un est assez fou pour écrire ce genre de choses, il est tout simplement dangereux."

Par solidarité, 120 personnes avaient pris place devant l'habitation de la grand-mère dimanche soir.