Hatice Cengiz
Plein écran
Hatice Cengiz © AP

La fiancée de Jamal Khashoggi s'insurge contre le “pardon” de la famille accordé aux assassins

La fiancée turque du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné par des agents saoudiens à Istanbul en octobre 2018, a affirmé, vendredi, que "personne n'a le droit de pardonner ses meurtriers", après le geste de clémence annoncé par les fils du défunt.

"Le piège qui lui a été tendu et son meurtre haineux n'ont pas de délai de prescription et personne n'a le droit de pardonner ses meurtriers. On ne s'arrêtera pas avant que justice soit faite pour Jamal", a tweeté la fiancée, Hatice Cengiz.

Assassiné et découpé en morceaux

Jamal Khashoggi, critique du régime saoudien après en avoir été proche, a été assassiné et son corps découpé en morceaux le 2 octobre 2018 dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul où il s'était rendu pour récupérer un document. 

Ses enfants ont déclaré, vendredi, qu'ils "pardonnaient" aux assassins de leur père, une annonce qui devrait permettre aux accusés d'échapper à la peine de mort, selon des analystes.

Les autorités saoudiennes n'ont pas publiquement réagi à cette annonce.

Plein écran
© AP
  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.