Plein écran
© afp

La Grèce lève 1,14 milliard d'euros en bons du Trésor

La Grèce a levé mercredi 1,14 milliard d'euros en bons du Trésor à six mois, à un taux d'intérêt inchangé par rapport à la dernière émission de ce type, a indiqué l'Agence de gestion de la dette grecque (PDMA). L'agence de la dette a accepté 1,1375 milliard d'offres, à 2,97%. Le taux de couverture (demande par rapport à l'offre) est resté stable également par rapport à l'émission de mars, à 1,30.

Les conditions de cette émission peuvent apparaître réconfortantes, dans la mesure où des doutes sérieux étaient apparus ces derniers jours sur la capacité de la Grèce, dirigée depuis fin janvier par le parti de gauche radicale Syriza, à rembourser ses échéances immédiates à ses créanciers, et à renouveler ses bons du Trésor dans de bonnes conditions.

Le remboursement que doit effectuer Athènes au FMI jeudi, environ 460 millions d'euros, a notamment fait l'objet de nombreuses spéculations, dues en particulier à une lettre alarmiste envoyée le 15 mars par le Premier ministre Alexis Tsipras à la chancelière allemande Angela Merkel, et au climat général de l'économie en Grèce, plombé actuellement sur les incertitudes entourant les négociations avec les créanciers, FMI, UE et BCE.

Dans cette missive, dont on ne peut exclure que son but soit aussi tactique en pleine négociation de la Grèce avec ses créanciers, M. Tsipras expliquait qu'un nouveau délai dans le remboursement d'une aide à la Grèce par les créanciers pourrait aboutir à ce que celle-ci soit incapable d'honorer ses remboursements de dette.

Des déclarations répétées d'officiels grecs depuis quelques jours, assurant que l'échéance de jeudi serait honorée, ont à peine calmé la rumeur. Il a fallu un communiqué dimanche de la directrice générale du FMI Christine Lagarde, affirmant qu'elle avait reçu des assurances de la bouche même du ministre des Finances Yanis Varoufakis, en déplacement à Washington, pour que les craintes sur ce versement s'apaisent.

Outre le paiement au FMI, la Grèce doit rembourser également environ 400 millions d'euros d'intérêts sur créances ce mois-ci, et renouveler un total de 2,4 milliards d'euros en bons du Trésor à trois et six mois, arrivant à échéance les 13 et 17 avril.