Le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg.
Plein écran
Le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg. © EPA

La montée en puissance de la Chine inquiète les alliés

Les chefs d'État et gouvernement des trente pays de l'Otan, revigorés par la volonté du président américain Joe Biden de "revitaliser" les alliances, ont décidé lundi de serrer les rangs lors de leur sommet annuel tenu à Bruxelles pour affronter "les nouveaux défis" posés par la Russie et désormais aussi par la Chine.