Plein écran
Nora Quoirin © AP

La mort de la jeune Nora en Malaisie pose question: “Tout est possible”

Après dix jours de recherches dans la jungle malaisienne, le corps de Nora Quoirin, une jeune franco-irlandaise de 15 ans, a été retrouvé. Les enquêteurs vont désormais tenter de mettre la lumière sur les circonstances du drame. Pour la famille, aucun doute: il s’agit d’un acte criminel.

Pour faire son deuil, la famille veut comprendre. Comment Nora a-t-elle pu disparaître alors qu’elle passait la nuit dans sa chambre de bungalow? Maintenant que son corps a été retrouvé, les enquêteurs cherchent à répondre à cette question et n’écartent aucune hypothèse.

“Les parents sont certains que c’est criminel”

Pour rappel, la famille résidant à Londres venait d’arriver en Malaisie pour ses vacances. Lors de la première nuit, du samedi 3 au dimanche 4 août, Nora, sa sœur de 12 ans et son frère de 8 ans dormaient sur la mezzanine pendant que les parents étaient dans la chambre. Le lendemain matin, le père découvrait que Nora manquait à l’appel, et qu’une fenêtre était ouverte. Le début de dix journées de recherches intenses.

C’est finalement à 2,5 km du Dusun Resort, l’hôtel où séjournait la famille, que le corps de l’adolescente a été retrouvé dénudé mardi, dans un petit ruisseau au fond d’un ravin. “Les parents sont certains que c’est criminel”, rapporte Me Charles Morel, l’avocat français de la famille, au quotidien Le Parisien.

Les enquêteurs n’excluent pas l’idée d’une escapade nocturne. Mais selon les parents, Nora Quoirin, qui souffrait d’un léger handicap mental, ne serait jamais “partie seule”. “Nora souffrait d’une déficience intellectuelle et des difficultés sur le plan moteur. Elle était très dépendante de sa mère. Elle n’a jamais souffert de somnambulisme ou fait de fugue. En plus, elle était encore fatiguée du voyage”, précise l’avocat parisien.

Trois employés de l’hôtel licenciés et trois démissions 

Sylvain Quoirin, le grand-père de l’adolescente, ne croit également pas à cette hypothèse. “Il y avait plusieurs scénarios. Le premier, c’est qu’elle est sortie de sa chambre et s’est perdue. Mais faire deux kilomètres et demi, dans des conditions extrêmes, cela me paraît peu probable et complètement incroyable. Il y a ensuite l’hypothèse d’une sortie, pour une raison que l’on ignore, puis Nora s’est trompée et a été ramassée par quelqu’un qui l’a emmenée. Le troisième scénario, c’est qu’elle a été emmenée par on ne sait qui. Tout est possible”, confie-t-il dans un entretien accordé à France 3.

Le Parisien rapporte que trois personnes de l’hôtel ont été licenciées et trois autres employés ont démissionné “de façon soudaine peu de temps avant l’arrivée des Quoirin”. L’une de ces personnes avait pour mission de réparer la fenêtre, alors que plusieurs connaissaient son dysfonctionnement. Le bungalow était fermé la nuit de la disparition, mais il est possible d’en sortir lorsque l’on est à l’intérieur. Nora est-elle sortie seule ou a-t-elle été attirée par quelqu’un?

L’autopsie pourrait donner quelques éléments de réponse, la famille n’attend que ça. “Nous avons perdu une perle, une innocente. Pour construire un deuil paisible, il faut avoir des réponses aux questions que l’on a. Même si c’est horrible, nous voulons avoir des réponses”, souffle son grand-père.