Plein écran
© Capture d'écran

La nouvelle boulette de Ségolène Royal

VideoSégolène Royal va encore s'attirer les foudres de certains de ses collègues. La politicienne française a tenu à leur encontre des propos qu'elle a rapidement regrettés au cours d'une émission de télé allant même jusqu'à demander aux journalistes de les couper au montage. "Mais il n'y a pas de montage", lui ont-ils répondu à sa grande surprise.

Invitée dans l'émission "Questions d'info" sur La Chaîne Parlementaire ce mercredi soir, Ségolène Royal a commis une bourde qu'elle n'est pas parvenue à régler malgré une belle tentative de camouflage.

Répondant à une question concernant l'ambiance qui règne actuellement au sein du gouvernement français, l'ex-compagne du président François Hollande s'est exclamée: "Il y a un Conseil des ministres tous les mercredis, donc s'ils ont des questions à poser au président de la République, ils se voient tous les mercredis. S'ils commencent à pleurnicher, c'est embêtant quand même".

S'apercevant que ses propos risquaient encore de faire jaser, l'ancienne candidate à la présidence française a tenté de se rattraper: "Je retire cette phrase. Vous couperez au montage", lance-t-elle aux journalistes qui lui répondent qu'il n'y a pas de montage. Ce que la politicienne refuse de croire. "Il n'y a pas montage? Mon oeil!", poursuit-elle visiblement très embarrassée. "Ça risque d'être pris comme condescendant ou désobligeant".