Plein écran
© Facebook

La nouvelle ruse des cambrioleurs à la frontière franco-belge

La gendarmerie du Nord de la France a mis en garde la population contre une astuce, simple mais efficace, utilisée par les cambrioleurs.

Pas besoin de se servir des nouvelles technologies pour repérer des maisons susceptibles d’être visitées. Les cambrioleurs du Nord de la France l’ont bien compris. “Un nouveau marquage vient de faire son apparition”, écrit la gendarmerie sur Facebook. Les voleurs marquent les maisons à cambrioler en apposant un brin d’herbe, une branche ou une brindille dans le barillet. Plusieurs cas ont déjà été signalés près de la frontière belge, et notamment dans le secteur de Templeuve.

Les gendarmes demandent de les prévenir immédiatement et de ne toucher à rien si vous faites une telle découverte.

  1. Inondations en Australie: Matilda, 3 ans, miraculeusement retrouvée en vie avec son chien

    Inondati­ons en Australie: Matilda, 3 ans, miraculeu­se­ment retrouvée en vie avec son chien

    Un immense soulagement. Disparue durant près de 24 heures suite aux inondations qui ont touché la région de Pilbara, Matilda, une Australienne âgée de 3 ans, a été retrouvée par des sauveteurs qui survolaient la zone à bord d’un hélicoptère. L’enfant a été localisée à trois kilomètres de son domicile. Son chien ne l’a jamais quittée et a été découvert sain et sauf à ses côtés.
  1. “Et 1, et 2, et 3 degrés”: Greta Thunberg superstar à Lausanne

    “Et 1, et 2, et 3 degrés”: Greta Thunberg superstar à Lausanne

    La militante du climat Greta Thunberg a participé vendredi dans la ville suisse de Lausanne à une nouvelle manifestation pour le climat, avant de participer la semaine prochaine au Forum économique mondial de Davos. La jeune activiste de 17 ans a fait son apparition en fin de matinée, entourée de milliers de jeunes scandant des slogans tels que "Pas de nature, pas de futur" ou encore "Et 1, et 2, et 3 degrés. C'est un crime contre l'humanité!", en référence au réchauffement climatique.
  2. Le procès en destitution de Trump a débuté: “C’est une mascarade”

    Le procès en destituti­on de Trump a débuté: “C’est une mascarade”

    Du silence, des serments et de la gravité: le Sénat a ouvert solennellement jeudi le procès en destitution de Donald Trump, le troisième président de l’histoire des Etats-Unis confronté à telle avanie. “C’est une mascarade, c’est une honte”, a tonné le milliardaire républicain, tout en affichant son optimisme sur une issue rapide à cet épisode qui entache sa campagne de réélection. “Ca devrait aller très vite...”, a-t-il espéré, en comptant sur la majorité républicaine du Sénat pour être acquitté sans avoir à subir de longs débats.