Plein écran
© reuters

La perspective de la note de l'Espagne relevée à "stable"

Standard and Poor's a relevé à "stable" la perspective de la note de l'Espagne, à la faveur d'une amélioration progressive de l'économie du pays, selon un communiqué de l'agence de notation publié vendredi.

Cette décision signifie que l'agence ne compte ni abaisser ni relever à moyen terme la note du pays, qui est maintenue à "BBB-". La perspective était jusqu'à présent "négative". SP estime que l'Espagne bénéficie actuellement d'une reprise économique progressive, grâce notamment aux exportations, associée à une série de réformes budgétaires et structurelles, ainsi qu'aux mesures mises en oeuvre par la zone euro.

Le communiqué de l'agence de notation est dévoilé au lendemain de la publication d'indicateurs montrant que l'Espagne est sortie au troisième trimestre de la récession dans laquelle elle était plongée depuis deux ans, avec une croissance de 0,1% du produit intérieur brut (PIB). SP prévient toutefois qu'elle maintient sa note à "BBB-", juste un cran au-dessus de la catégorie des emprunteurs à risque, en raison d'un niveau élevé de dette publique et privée et d'une croissance qui s'annonce encore faible pour la période 2013-2016.

L'agence de notation estime que le PIB devrait se contracter de 1,2% en 2013 avant de rebondir à 0,8% en 2014 et 1,2% en 2015.

  1. Un “guérisseur” allemand ne devrait pas aller en prison suite aux décès de 3 patients dont une Belge

    Un “guérisseur” allemand ne devrait pas aller en prison suite aux décès de 3 patients dont une Belge

    Un tribunal de la ville allemande de Krefeld, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a condamné lundi le "guérisseur" du cancer Klaus Ross, 62 ans, à deux ans de prison avec sursis. Celui dont le centre pour le traitement du cancer a été fermé il y a quelques années est tenu pour responsable de la mort de trois patients, dont une femme belge. Le ministère public allemand avait requis une peine de trois ans de prison.