Plein écran
Theo Hayez a disparu en Australie le 31 mai dernier © EPA/RV

La police australienne dément abandonner les recherches de Théo Hayez

La police australienne n’abandonne pas les recherches du Belge porté disparu, Théo Hayen. Les fouilles physiques seront interrompues samedi et dimanche, comme lors des précédents week-ends, mais devraient reprendre la semaine prochaine.

Des rumeurs ont circulé vendredi matin selon lesquelles la police avait arrêté la recherche de Théo, mais la police le nie maintenant. “Aujourd’hui encore, nous cherchons Théo avec des plongeurs”, a-t-elle déclaré. Ce week-end, comme les précédents week-ends, Théo ne sera pas recherché physiquement, mais toutes les informations rassemblées seront examinées.

“Nous examinons tous les indices ce week-end et en fonction, nous déciderons où regarder la semaine prochaine”, ont déclaré les autorités.

La police se dit “perplexe” à propos de cette disparition, principalement parce qu’il semble n’y avoir aucune explication.

L’adolescent de 18 ans avait été vu pour la dernière fois dans un bar de Byron Bay, une station balnéaire très prisée des touristes sur la côte de Nouvelle-Galles du Sud, le vendredi 31 mai au soir. L’auberge de jeunesse où il n’était plus revenu avait ensuite signalé sa disparition.

Ces derniers jours, des recherches intensives ont mobilisé des dizaines d’agents, mais aussi des volontaires, dans la zone de Cap Byron, avec ses falaises et son bush où les enquêteurs espèrent détecter un signe de la présence du jeune voyageur, comme par exemple son GSM. Des plongeurs, mais également des chiens pisteurs, ont été utilisés.