Plein écran
© thinkstock

La population européenne en hausse d'1,5 million d'habitants

La population européenne a augmenté d'1,5 million d'habitants en un an, à 511,8 millions de résidents au 1er janvier 2017. Il y a eu autant de naissances que de décès durant l'année 2016, occasionnant une variation naturelle de la population neutre. L'écart démographique est donc dû à l'apport du solde migratoire, a indiqué lundi Eurostat dans un communiqué.

Avec 82,8 millions de résidents (16,2%), l'Allemagne est l'État membre de l'UE le plus peuplé, devant la France (67,0 millions, 13,1%), le Royaume-Uni (65,8 millions, 12,9%), l'Italie (60,6 millions, 11,8%), l'Espagne (46,5 millions, 9,1%) et la Pologne (38 millions, 7,4%) .

L'office statistique de l'Union européenne précise que la population a augmenté dans dix-huit Etats membres et diminué dans dix autres. Si la population européenne s'est accrue de 0,3% en moyenne en 2016, la Belgique affiche une hausse de 0,48% de ses habitants, à 11,36 millions au 1er janvier 2017, soit 2,2% de la masse totale dans l'Union.

Au cours de l'année passée, 5,1 millions de naissances (121.900 en Belgique) et 5,1 millions de décès (108.100 en Belgique) ont été enregistrés dans l'UE, soit respectivement 11.000 de plus et 91.000 de moins qu'en 2015. Les taux brut de natalité et de mortalité étaient de dix naissances et dix décès pour 1.000 résidents.