Mark Zuckerberg, CEO de Facebook.
Plein écran
Mark Zuckerberg, CEO de Facebook. © AFP

La pression s’accentue sur Mark Zuckerberg, qui maintient sa position de ne pas modérer les messages de Trump

Démissions, grève virtuelle, colère de la société civile: la décision de Mark Zuckerberg de ne pas modérer des messages polémiques de Donald Trump la semaine dernière sur sa plateforme Facebook ne passe décidément pas.