Plein écran
Une question impossible a été posée à la fillette de 3 ans sur cette photo. © Facebook

La question horrible posée à une fillette de 3 ans à la frontière entre le Mexique et les États-Unis

Un couple du Honduras a expliqué qu’un agent de la police des frontières aux Etats-Unis avait exigé que leur petite fille de trois souffrant d’une maladie cardiaque grave choisisse le parent avec lequel elle souhaitait entrer dans le pays.

L’enfant se trouvait dans un centre de détention pour migrants à El Paso au Texas avec ses parents, son frère et sa soeur, tous les deux plus âgés qu’elle (6 et 9 ans). La famille a demandé l’asile en juin depuis El Paso. L’évêque d’El Paso, ardent défenseur des migrants le long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, a demandé à ce qu’il soient autorisés à être aux USA en raison de l’état de santé de la fillette.

La maman, Tania, a expliqué que c’est elle que sa fille, qui a déjà subi une crise cardiaque, avait choisie. “Mais quand ils ont emmené mon mari, elle s’est mise à pleurer.” L’officier l’aurait alors grondée: “Tu as dit que tu voulais y aller avec maman.” Le père de famille a été contraint de retourner à Juarez au Mexique pour attendre son audience au tribunal de l’immigration. Le lendemain, un autre officier a décidé qu’il pouvait finalement entrer aux Etats-Unis avec ses proches.

Tania explique que le médecin en charge de son enfant lui avait dit que les services de l’immigration n’avaient pas le droit de poser une telle question à une mineure. Une enquête pourrait être ouverte pour enquêter sur les pratiques de l’officier qui a posé la question impossible à la fillette. Aucun commentaire n’a été fait par la police des frontières.

  1. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.