Plein écran
© afp

La Russie avertit qu'elle réagira en cas de nouvelles sanctions

UkraineLa Russie a averti samedi qu'elle réagirait en cas de nouvelles sanctions économiques de l'Union européenne, après l'accord de principe annoncé la veille par l'Europe contre Moscou pour atteinte à la souveraineté de l'Ukraine.

"Si les sanctions de la nouvelle liste de l'Union européenne deviennent effectives, il y aura sans aucun doute une réaction de notre part", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les ambassadeurs des pays de l'Union européenne sont parvenus vendredi à Bruxelles à un accord de principe pour imposer un nouveau train de sanctions économiques à la Russie, accusée d'implication directe dans le conflit meurtrier dans l'est de l'Ukraine.

Moscou a critiqué le fait que l'UE prenne une décision de principe sur de nouvelles sanctions -qui doivent encore être formellement approuvées à partir de lundi- alors qu'était annoncé à Minsk un cessez-le-feu entre troupes loyalistes et séparatistes prorusses vendredi.

"L'Union européenne (...) envoie dans les faits un signe de soutien direct au 'parti de la guerre' à Kiev, qui n'est pas content du résultat de la rencontre de Minsk", poursuit le ministère.

"Au lieu de chercher fébrilement des moyens de frapper l'économie de ses pays membres et de la Russie, l'Union européenne ferait mieux de soutenir la renaissance économique de la région du Donbass", conclut le texte, à propos de cette région de l'est séparatiste de l'Ukraine.

  1. La Nasa a été piratée par un mini-ordinateur à 30 euros

    La Nasa a été piratée par un mi­ni-ordinateur à 30 euros

    Un hacker a infiltré le réseau informatique d'un centre de la Nasa l'an dernier, forçant l'agence spatiale américaine à déconnecter temporairement des systèmes de contrôle des vols spatiaux du centre affecté.L'attaque a commencé en avril 2018 et s'est poursuivie pendant près d'un an dans les réseaux du mythique Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, a révélé l'inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.