Plein écran
Illustration © Getty Images

La Suède ouvre la voie à une interdiction de la mendicité

Une haute cour suédoise a décidé lundi qu'une ville du sud-ouest du pays pouvait introduire une interdiction locale de la mendicité. De la sorte, l'instance judiciaire a réformé deux jugements de tribunaux d'instance inférieure.

"Nous sommes satisfaits de pouvoir à présent appliquer la décision que nous avions prise il y a plus d'un an", a réagi Carina Wutzler, présidente du conseil communal de Vellinge (sud de la Suède).

Justification
L'interdiction de la mendicité y entrera immédiatement en vigueur en cinq endroits de la ville, en ce compris le grand marché. La commune concernée justifie cette mesure par le fait que les mendiants perturbent l'ordre public en jetant les ordures et en urinant sur la voie publique.

Effet boule de neige?
Carina Wutzler est membre du parti conservateur des Modérés. Des membres de ce parti actifs dans d'autres communes envisagent également d'introduire une interdiction similaire, comme dans d'autres localités où les sociaux-démocrates sont au pouvoir.

Plusieurs ONG et organisations civiles craignent que l'interdiction ne cible principalement les sans-abri de l'Union européenne, en particulier les Roms.