Des pompiers à l'oeuvre à Biguglia, en Corse, ce mardi 11 février.
Plein écran
Des pompiers à l'oeuvre à Biguglia, en Corse, ce mardi 11 février. © AFP

La tempête Ciara provoque deux nouveaux morts en Europe

Un mort en Italie, un deuxième en Grande-Bretagne et des vents violents qui attisent les incendies en Corse: mardi encore, la tempête Ciara a frappé durement l'Europe.

Un homme est décédé mardi à Liverpool, en Grande-Bretagne, lorsqu'une arbre est tombé sur lui alors qu'il promenait son chien. Dimanche, un automobiliste avait déjà été écrasé par un arbre en Angleterre.
En Italie, la tempête a coûté la vie à une femme de 77 ans, frappée mardi par des débris de toiture envolés à Traona, dans le nord du pays.

Les rafales ont parfois atteint 200 km/h dans le Piémont. 

Au Sud-Tyrol, l'électricité a été coupée en matinée, sans doute lorsqu'un arbre est tombé sur une ligne.
La Corse a enregistré des vents soufflant violemment, jusqu'à 219 km/h au sémaphore du Cap Corse, selon Météo France. Ces rafales ont entraîné l'interruption du trafic maritime toute la journée et l'annulation des vols aux aéroports de Bastia et Calvi. Les habitants d'un village de Corse-du-Sud, dont 87 adolescents cloîtrés dans leur établissement scolaire, ont été appelés à rester confinés mardi après-midi après la reprise d'un incendie attisé par ces vents violents. L'incendie dit de Quenza a déjà brûlé quelque 2.000 hectares depuis le 4 février.

Un dernier bilan faisait état de huit morts et des dizaines de blessés.