Plein écran
La Trump Tower a 36 ans. © REUTERS

La Trump Tower désertée par ses habitants

Longtemps symbole de réussite dans les milieux huppés de New York, la Trump Tower ne séduit plus. À tel point que de nombreux appartements se vendent à perte.

Le bâtiment de 36 ans a été remis au goût du jour il y a quelques années et a longtemps figuré parmi les tours les plus célèbres de la ville. Des célébrités y ont séjourné, comme Michael Jackson et Steven Spielberg.

Pourtant, depuis deux ans, de nombreux propriétaires ont décidé de se séparer de leurs appartements et plusieurs ont même accepté de les vendre avec un prix inférieur au prix du marché de 20%. Les loyers ont été revus à la baisse, mais la société Trump peine encore à trouver de nouveaux locataires. 

Un taux d’occupation en chute libre

Le taux d’occupation de l’hôtel a chuté de 99 à 83% en sept ans. Certains investisseurs considèrent même désormais que l’immeuble est à éviter.

“Le nom est devenu un problème”

Interrogée par le magazine Bloomberg, une femme qui habite les lieux a confié qu’elle n’osait plus se faire déposer en taxi devant son immeuble, à cause des critiques des chauffeurs dès qu’elle osait prononcer le nom du président des États-Unis.

L’impact de la campagne de 2020

Le président américain reste serein avec neuf millions d’euros de bénéfices réalisés dans sa tour, l’année dernière. Mais si les revenus ont été maintenus à flot, c’est uniquement parce que le comité de campagne de Donald Trump y a installé ses bureaux, en vue des élections de 2020. Près de 800.000 euros ont déjà été dépensés.

Plein écran
Donald Trump, lors d’un discours à la Maison Blanche, le 16 mai dernier. © AFP