afp
Plein écran
© afp

La veille de son hospitalisation, le couple empoisonné était à Salisbury

La veille de leur hospitalisation dans un état critique, les deux Britanniques exposés à l'agent innervant Novitchok ont passé la journée à Salisbury, où avaient été empoisonnés les Skripal il y a quatre mois, a raconté à l'AFP un de leurs amis.

  1. La Russie répond avec fureur et ironie aux accusations britanniques

    La Russie répond avec fureur et ironie aux accusati­ons britanni­ques

    La Russie a réagi avec fureur aux nouvelles accusations britanniques après qu'un couple d'Amesbury est tombé malade à cause de l'agent innervant Novitchok, le même poison que celui utilisé contre l'ex-agent double russe Sergey Skripal et sa fille Ioulia en mars, sur le sol anglais également. "Ils pensent vraiment que la Russie serait stupide au point d'utiliser 'une nouvelle fois' ledit 'Novitchok'", a ironisé jeudi l'ambassade russe aux Pays-Bas, pays où est basée l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.
  1. Une voiture finit sa course dans le canal Courtrai-Bossuit
    Play

    Une voiture finit sa course dans le canal Cour­trai-Bos­suit

    10:06
  2. Un chien tombe d'une falaise et survit à une chute de 60 mètres
    Play

    Un chien tombe d'une falaise et survit à une chute de 60 mètres

    16 avril