L’ancien vice-président afghan Amrullah Saleh à Kaboul, le 4 août 2021.
Plein écran
L’ancien vice-président afghan Amrullah Saleh à Kaboul, le 4 août 2021. © AFP

L’ancien vice-président afghan se déclare “président légitime”

Si les talibans ont pris le contrôle presque total de l’Afghanistan, un homme se dresse encore sur leur chemin. L’ancien vice-président, Amrullah Saleh, a promis qu’il ne se soumettrait en aucun cas à eux, allant même jusqu’à se déclarer mardi président légitime.

  1. Cet étudiant britannique voulait “passer des vacances” à Kaboul, il ne s'attendait pas à frôler la mort: “Je suis mentalement effondré”

    Cet étudiant britanni­que voulait “passer des vacances” à Kaboul, il ne s'atten­dait pas à frôler la mort: “Je suis mentale­ment effondré”

    Amateur de “dark tourism”, Miles Routledge s’est récemment rendu à Kaboul car la ville est réputée comme étant l’une des plus dangereuses à visiter. Quelques heures plus tard, les talibans ont pris le contrôle de la capitale afghane. À la recherche de sensations fortes, le jeune étudiant britannique de 21 ans a donc été servi, sûrement un peu trop. “Mentalement effondré”, il a finalement pu repartir pour le Qatar.