Plein écran
Représentation du Royaume-Uni auprès de l'Union européenne, à Bruxelles © Photo News

Le Brexit au centre d'une rencontre entre ambassadeurs européens

Les ambassadeurs européens doivent se rencontrer dimanche matin pour discuter de la demande formelle de Londres de reporter la sortie du Royaume-Uni de l'UE au-delà de la date initiale prévue du 31 octobre.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a lui-même signifié dans une lettre en son nom être contre tout report du Brexit. Toutefois, il a été contraint par son Parlement de demander un report du divorce, ce qui a été notifié dans une autre missive, non signée par Boris Johnson, reçue par le président du Conseil européen, Donald Tusk. Une troisième lettre de l'ambassadeur britannique auprès de l'UE, Tim Barrow, précise que le report n'a été demandé que pour se plier à la loi.

Donald Tusk a indiqué qu'il allait consulter les Etats membre de l'UE. Les ambassadeurs des 27 se retrouvent déjà dimanche matin à Bruxelles. La réunion devait surtout être consacrée à la préparation du vote de ratification de l'accord de retrait prévu au Parlement européen, qui se réunit en séance plénière la semaine prochaine à Strasbourg.

Lundi, le président du Parlement, l'Italien David Sassoli, et les présidents de groupes se réuniront pour tirer les enseignements du vote britannique de samedi, a indiqué sur Twitter un porte-parole de cette assemblée, Jaume Duch.