Plein écran
Illustration. © AFP

Le Cambodge va renvoyer 83 conteneurs de déchets plastiques

Retour à l’envoyeur. Le Cambodge a bien l'intention de renvoyer 83 conteneurs de déchets plastiques dans leur pays de provenance, après que les autorités ont découvert leur contenu au port de Sihanoukville, ont annoncé mercredi les autorités locales. La société importatrice se verra également infliger une amende.

Le pays d'Asie du Sud-Est recherche actuellement l'origine des déchets afin de les renvoyer au(x) pays concerné(s). "Nous découvrirons d'où proviennent ces conteneurs. En vertu de nos lois, l'entreprise qui les a importés devra par ailleurs s'acquitter d'une amende", a indiqué un porte-parole du ministère de l'Environnement. "Le Cambodge n'est pas un dépotoir", a-t-il ajouté.

Les autorités ont ouvert mardi les conteneurs, qui indiquaient renfermer des matières premières à recycler, après plusieurs mois de stockage au port. 

Un décret sur la gestion des déchets solides interdit depuis 1999 l'importation de rebuts ménagers ou dangereux et prévoit des sanctions allant d'une amende à une peine d'emprisonnement. Toutefois, cette réglementation ne proscrit pas explicitement le plastique.

L'annonce du ministère de l'Environnement intervient alors que la grogne monte en Asie du Sud-Est concernant l'importation de déchets en provenance de pays industrialisés. Mardi passé, les autorités indonésiennes ont ainsi annoncé qu'elles renverraient en Australie 210 tonnes de déchets non conformes, notamment des déchets ménagers et électroniques. Les huit conteneurs ne devaient pourtant transporter que des papiers recyclables, selon leur documentation.