Plein écran
© afp

Le chef djihadiste Abou Zeid aurait été abattu

Les troupes tchadiennes ont abattu Abdelhamid Abou Zeid, l'un des principaux chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) le 22 février, lors d'affrontements dans le massif des Ifoghas, a confirmé le président tchadien Idriss Déby Itno vendredi soir.

"Le 22 février nous avons perdu nos soldats dans le massif des Ifoghas après avoir détruit la base des jihadistes. C'est pour la première fois qu'il y a eu un face à face avec les jihadistes. Nos soldats ont abattu deux chefs jihadistes dont Abou Zeid et ils ont libéré Tessalit", a déclaré le président Déby aux corps constitués venus lui présenter leurs condoléances après l'hommage solonnel rendu vendredi aux 26 soldats tchadiens morts dans le nord Mali.

Des tests ADN auraient été pratiqués vendredi en Algérie sur deux membres de la famille de Abou Zeid afin de tenter de confirmer son identité, rapportait un quotidien local. Washington a pour sa part indiqué que la mort du chef d'Aqmi est "très crédible".

  1. La Nasa a été piratée par un mini-ordinateur à 30 euros

    La Nasa a été piratée par un mi­ni-ordinateur à 30 euros

    Un hacker a infiltré le réseau informatique d'un centre de la Nasa l'an dernier, forçant l'agence spatiale américaine à déconnecter temporairement des systèmes de contrôle des vols spatiaux du centre affecté.L'attaque a commencé en avril 2018 et s'est poursuivie pendant près d'un an dans les réseaux du mythique Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, a révélé l'inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.