Plein écran
© reuters

Le convoi de François Hollande responsable de la mort d'un octogénaire?

Un octogénaire est décédé le 10 novembre dernier, suite au passage du convoi de François Hollande. La famille a fait ouvrir une enquête pour déterminer les causes de l'accident mortel.

La famille de Marcel Briché, 83 ans, est déterminée à connaître les causes de son décès, le 10 novembre dernier, rapporte le quotidien Sud Ouest.

Le drame est survenu le jour de la visite de François Hollande aux Assises de l'économie de la mer à La Rochelle. Un motard du convoi présidentiel est arrivé à la hauteur du véhicule de Marcel Briché pour lui signifier de céder le passage en se rangeant sur le côté de la route.

Malheureusement, le conducteur, en effectuant sa manoeuvre, n'a pas remarqué la voiture arrêtée devant lui et dans laquelle il s'est encastré avec violence.L'accidenté décèdera de ses blessures deux jours plus tard. En raison de cette mort particulière, ses deux enfants ont été entendus par la police.

"On veut connaître la vérité, insistent-ils dans Sud-Ouest. Et peut-être aussi faire la lumière sur les pratiques des convois officiels. Là, il s'agit d'un homme de 83 ans. Mais ça aurait pu être un gamin en conduite accompagnée. Que la mort de notre père serve de leçon".

La famille du défunt se réserve la possibilité d'engager une procédure en fonction des conclusions de l'enquête.

  1. Élections européennes: le Rassemblement National de Marine Le Pen annoncé en tête en France
    européennes

    Élections européen­nes: le Rassemble­ment National de Marine Le Pen annoncé en tête en France

    En France, le Rassemblement National de Marine Le Pen avec pour tête de liste Jordan Bardella arrive en tête des élections européennes, avec 23% à 24,2% des voix, devant La République en Marche du président Emmanuel Macron, 21,9% à 22,5%, selon les estimations de quatre instituts dimanche soir. La liste Jadot (écologiste-EELV) crée la surprise en 3e position avec entre 12,5 et 13% des voix. Les Républicains obtiennent entre 8 et 9%. Les PS/Place publique et LFI sont au coude-à-coude entre 6,2% et 7%. Les autres listes n’obtiendraient pas d’élus.