Plein écran
© Photo News

Le coronavirus fait plonger le BEL 20

Alors que l’OMS remontait à “élevée” la menace du coronavirus chinois à l’échelle internationale, Wall Street ouvrait en nette baisse, le BEL 20 et ses voisins européens s’enfonçant encore davantage dans le rouge. Les pertes dépassaient généralement les 2,5 pc, notre indice de référence terminant 2,48 pc plus bas que vendredi en s’inscrivant à 3.903,50 points avec tous ses éléments en baisse, à la seule exception de Colruyt (45,45), positive de 0,38 pc.

Cinq pertes dépassaient les 3 pc avec, en tête, GBL (91,14) qui plongeait de 4,53 pc. Umicore (41,36) suivait avec une chute de 3,59 pc en compagnie d’AB InBev (68,47) et Galapagos (206,00), négatives de 3,17 et 3,29 pc, Ontex (15,25) abandonnant 3,17 pc. KBC (66,44) et ING (9,94) avaient porté leurs pertes à 2,75 pc, Ageas (50,20) reculant de 2,52 pc.

Solvay (93,36) et UCB (81,36) ne perdaient plus que 1,73 et 1,02 pc, Proximus (25,59) et Telenet (40,86) limitant de même leur recul à 0,51 et 0,20 pc, alors qu’Orange Belgium (18,94) et Bpost (9,12) abandonnaient par ailleurs 2,37 et 2,63 pc. Barco (224,00) et WDP (24,45) se contractaient de 1,32 et 2,38 pc, Ackermans (145,60) et Sofina (211,50) de 1,75 et 1,40 pc.

Hors indice, Acacia Pharma (3,36) et Sequana Medical (6,74) se distinguaient par des bonds de 7,9 et 3,7 pc alors qu’Advicenne (9,64) plongeait de 6,4 pc, Bone Therapeutics (3,93) et Oxurion (3,04) chutant de 5,2 et 5 pc, Biocartis (6,20) et Mithra (24,34) de 4,7 et 4 pc. Recticel (7,90) et Melexis (66,30) reperdaient 4,2 et 5,7 pc tandis qu’Econocom (2,41) plongeait de 7,1 pc.

Euronav (9,28) et Exmar (5,50) chutaient de 5,5 et 3,5 pc, Keyware Tech. (0,88) et Akka (64,10) abandonnant 3,8 et 3,3 pc en compagnie de Roularta (15,25) et AudioValley (4,06), négatives de 4,1 et 3,5 pc. D’Ieteren (58,70) et Bekaert (23,72) étaient enfin négatives de 0,8 et 2,4 pc, CFE (99,50) et Shurgard (32,45) reculant de 2 et 3 pc. Vers 16H30, l’euro s’inscrivait à 1,1017 USD, contre 1,1019 dans la matinée et 1,1025 vendredi. L’once d’or gagnait 8,05 dollars à 1.579,90 dollars et le lingot se négociait autour de 46.105 euros, en progrès de 285 euros.