Plein écran
© photo_news

Le coût de la nouvelle résidence de Meghan et Harry pour le contribuable britannique

La rénovation de la nouvelle résidence du prince Harry, de son épouse Meghan et de leur fils Archie a coûté 2,4 millions de livres (2,7 millions d'euros) aux contribuables britanniques, selon les comptes annuels de la famille royale publiés mardi.

"Les infrastructures obsolètes ont été remplacées pour garantir l'avenir à long terme de la propriété" datant du début du XIXe siècle, a justifié lors d'une conférence de presse Michael Stevens, en charge de la gestion des comptes royaux.

Les six mois de rénovation ont notamment permis de réunir en une seule résidence les cinq unités qui constituaient le cottage de Frogmore, situé sur les terres du château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres.

Critiques

Harry et Meghan se sont installés dans cette résidence pour y élever leur premier enfant, Archie, né le 6 mai. Ils vivaient auparavant au palais de Kensington, à Londres, lieu de résidence de William et Kate, et de leurs trois enfants.Le coût pour le contribuable de cette rénovation a suscité son lot de critiques.

"Un organisme de bienfaisance a dépensé 2,4 millions de livres pour un centre de soutien pour les marines souffrant du syndrome de stress post-traumatique. Les contribuables ont ensuite dépensé le même montant pour offrir une maison privée de luxe pour Harry et Meghan", a souligné sur Twitter Graham Smith, patron des "Républicains", le mouvement britannique anti-monarchie.

La somme aurait également "pu servir à transformer les immeubles vides de Windsor en lieux où les sans-abri peuvent dormir", a estimé Mark Delaney, un sans-abri de Windsor, dans le Daily Mirror.