Plein écran
© afp

Le coût des funérailles de Thatcher fait polémique

Margaret Thatcher, décédée lundi des suites d'un accident vasculaire cérébral à Londres, sera enterrée mercredi 17 avril à 11h, avec honneurs militaires, en la cathédrale Saint-Paul.

Bien qu'elle ne bénéficiera pas de funérailles nationales -réservées à la monarchie britannique-, deux mille personnes ont tout de même été invitées aux obsèques de Margaret Thatcher, d'après une liste établie par sa famille, avec l'aide du gouvernement britannique et du Parti conservateur.

Si la plupart des gens ont rendu hommage à la "Dame de fer", qui s'est éteinte à 87 ans, des voix discordantes se sont également élevées pour dénoncer la politique menée alors qu'elle était Premier ministre du Royaume-Uni de 1979 à 1990.

Dès lors et en ces temps d'austérité, le coût de la facture de ses funérailles, avancé par le quotidien The Guardian et estimé à 10 millions de livres -soit près de 12 millions d'euros- est loin de rallier les suffrages britanniques, rapporte Le Parisien.

D'après un sondage du Daily Mail, trois Britanniques sur cinq estiment qu'il revient à la famille de l'ex-Premier ministre de prendre à sa charge le coût des funérailles. Tout en qualifiant ce montant de pure spéculation, le gouvernement britannique a d'ores et déjà annoncé que la facture serait rendue publique.

En 2011, le journaliste du Guardian Sunny Handal, écrivait déjà sur son blog: "Privatiser les funérailles de Margaret Thatcher serait un bel hommage à son héritage. La Dame de Fer serait sûrement d'accord de ne pas accabler encore davantage les pauvres contribuables en ces temps d'austérité". Voilà une réflexion qui tombe à point nommé.