Plein écran
Les inscriptions sur le dos du rhinocéros © Twitter

Le dos d’un rhinocéros tagué au zoo de La Palmyre

Au zoo de La Palmyre, en Charente-Maritime (France), deux visiteurs ont visiblement profité d’un instant où le rhinocéros était collé au muret de l’enclos pour écrire leur prénom sur la peau de l’animal.

“La captivité transforme des êtres vivants en simples marchandises modelées par l’humain.” Le coup de gueule est signé de Code animal, association de défense des animaux en captivité. Les photos de “Noëlle”, un rhinocéros du zoo de La Palmyre, ont choqué les réseaux sociaux: sur son dos, deux prénoms “Camille” et “Julien” sont gravés.

“Quand j’ai constaté cette marque sur le rhinocéros, ma première réaction a été la surprise et le dégoût vis-à-vis de la personne qui a agi de manière tout à fait irrespectueuse vis-à-vis de l’animal”, s’est indigné Pierre Caillé, directeur du zoo, auprès de Royan News.

L’acte est évidemment interdit, mais cela n’est stipulé nulle part: “C’est vrai qu’il y a des choses qui nous semblent tellement évidentes qu’on oublie peut-être de les marquer dans le règlement intérieur. Il faudra y réfléchir”, ajoute-t-il.

Heureusement, le rhinocéros n’a sans doute pas souffert grâce à sa peau épaisse et les inscriptions ont disparu en quelques coups de brosse.