Chetetsu Watanabe;
Plein écran
Chetetsu Watanabe; © Belga

Le doyen de l'humanité est décédé à l'âge de 112 ans

L'homme le plus âgé du monde, Chetetsu Watanabe, est décédé à l'âge de 112 ans, annoncent les médias japonais. Il était devenu l'homme vivant le plus âgé de la planète après le décès de son prédécesseur, Masazo Nonaka, également japonais, le 20 janvier 2019 à l'âge de 113 ans. La femme la plus âgée de la terre, Kane Tanaka, a elle fêté ses 117 printemps en janvier. 

Chetetsu Watanabu était né le 5 mars 1907 dans la préfecture de Niigata et y vivait encore à ses derniers jours, dans une maison de repos. Jusqu'à l'été dernier, il faisait régulièrement des exercices sportifs et de mathématiques. Son secret de longévité? Ne pas s'énerver et toujours garder le sourire. 

Après un parcours dans une école agricole, Watanabe avait déménagé à Taïwan à 18 ans. Il y a travaillé dans une fabrique de sucre. Il a servi l'armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale et est ensuite retourné à Niigata, où il a été employé comme fonctionnaire jusqu'à sa retraite. 

Il a eu cinq enfants, 12 petits-enfants, 16 arrière-petits-enfants et un arrière-arrière-petit-enfant.
La doyenne de l'humanité, Kane Tanaka, vit aussi au Japon et a fêté en janvier son 117e anniversaire.