Plein écran
Juan Pablo Escobar est le fils du célèbre narcotrafiquant colombien Pablo Escobar Gaviria. Pour mener une vie plus paisible, il a changé de nom: "J'admire Pablo comme père, celui qui m'a éduqué. Pas à Escobar, le mafieux", lâche-t-il d'emblée sur le site Infobae. © Inconnu

Le fils de Pablo Escobar: "Mon père travaillait pour la CIA"

Juan Pablo Escobar, le fils du célèbre narcotrafiquant colombien Pablo Escobar Gaviria, affirme que plusieurs autorités américaines étaient liées aux obscures affaires du cartel de Medellin.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© Daniel Naza / Netflix
Plein écran
© BELGAIMAGE

Juan Pablo Escobar est le fils du célèbre narcotrafiquant colombien Pablo Escobar Gaviria. Pour mener une vie plus paisible, il a changé de nom: "J'admire Pablo comme père, celui qui m'a éduqué. Pas à Escobar, le mafieux", lâche-t-il d'emblée sur le site Infobae.

"Georges Bush père et bien d'autres"
Pour la sortie de son nouveau livre Pablo Escobar, in fraganti. Ce que mon père ne m'avait jamais raconté, Sebastian Marroquín vient de lancer une nouvelle polémique qui risque de faire couler beaucoup d'encre.

"Dans mon livre, je raconte que mon père travaillait pour la CIA en vendant de la cocaïne pour financer la lutte contre le communisme dans le centre de l'Amérique. Il y a des noms comme Georges Bush père et bien d'autres encore", précise Sebastian Marroquín sur le site InfoBae.

"Il est devenu fou"
Le fils de Pablo Escobar Gaviria donne aussi plus de détails sur les dernières heures vécues par le plus célèbre des narcotrafiquants. Il s'est basé sur les témoignages de ceux qui l'ont accompagné jusqu'à sa mort en décembre 1993.

"Il est devenu fou", ajoute Sebastian Marroquín, 39 ans. "Il avait perdu tout l'amour qu'il avait pour lui-même. Il venait de terroriser la moitié de la Colombie. Il a décroché le téléphone pour que son appel soit identifié. Ils l'ont trouvé comme ça", conclut celui qui avait trouvé 28 erreurs dans Narcos 2.

Plein écran
© Facebook
  1. Un militant pro-démocratie grièvement blessé au couteau près d'un mur Lennon à Hong Kong

    Un militant pro-démocratie grièvement blessé au couteau près d'un mur Lennon à Hong Kong

    Un homme qui distribuait à Hong Kong des tracts appelant à manifester a été grièvement blessé samedi par un assaillant qui l'a poignardé au cou et à l'abdomen, a annoncé la police. Le jeune homme de 19 ans, qui portait une tenue noire et un masque noir sur le visage, a été, selon la police, poignardé près d'un des "Murs Lennon", qui ont proliféré à Hong Kong parallèlement aux manifestations exigeant des réformes démocratiques et dénonçant les ingérences de Pékin dans les affaires du territoire semi-autonome.