Plein écran
Capture d'écran © LCI

Le "gilet jaune" qui a perdu un œil refuse d'être auditionné par l’Inspection de la police

Manuel C., le "gilet jaune" grièvement blessé à l'oeil samedi à Paris par un projectile probablement tiré par la police, a refusé mercredi d'être auditionné par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) chargée de l'enquête judiciaire, a annoncé son avocat dans un communiqué.

Selon Me Arié Alimi, "son client refuse d'être auditionné" par ce service en raison, selon lui, de "la partialité de l'IGPN qui étouffe les affaires de violences policières". L'avocat attaque aussi le parquet de Paris, accusé de "blocage" sur les dossiers de violences policières.

“Caractère criminel de l’affaire”

Manuel C., qui a perdu l'usage de son oeil gauche selon sa compagne, "refuse également de transmettre les vidéos de la scène et des fonctionnaires impliqués" et "demande la désignation immédiate d'un juge d'instruction compte tenu du caractère criminel de l'affaire", ajoute l'avocat. "Les vidéos des responsables seront diffusées au public dans un délai d'une semaine à défaut de désignation d'un juge", menace-t-il.

Vidéo largement diffusée

Dans une première vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l'homme de 41 ans discute avec d'autres manifestants place d'Italie, alors que la situation est très tendue aux alentours. Soudainement, vers 15h45, un projectile le heurte violemment à l'œil gauche.