Spanghero s'est rendu coupable d'une "tromperie économique" et sera poursuivi, a, de son côté, déclaré Benoît Hamon, le ministre de la Consommation qui a promis "d'assainir la fillière".
Plein écran
Spanghero s'est rendu coupable d'une "tromperie économique" et sera poursuivi, a, de son côté, déclaré Benoît Hamon, le ministre de la Consommation qui a promis "d'assainir la fillière". © afp

Le gouvernement français sanctionne Spanghero

La société agroalimentaire française Spanghero, fournisseur de viande des surgelés Findus, n'a plus l'agrément sanitaire qui lui permet de traiter de la viande, a annoncé jeudi le gouvernement français, l'accusant de "tromperie économique" dans le scandale de la viande de cheval.