Une femme porte un masque à la station de métro, le 9 janvier 2020, à Wuhan, dans la province de Hubei, en Chine. Les autorités locales ont confirmé qu'une deuxième personne dans la ville est morte d'un virus de type pneumonie depuis le début de l'épidémie en décembre.
Plein écran
Une femme porte un masque à la station de métro, le 9 janvier 2020, à Wuhan, dans la province de Hubei, en Chine. Les autorités locales ont confirmé qu'une deuxième personne dans la ville est morte d'un virus de type pneumonie depuis le début de l'épidémie en décembre. © Getty Images

Le mystérieux virus chinois inquiète l'étranger

Des scientifiques redoutent davantage de contaminations au mystérieux virus apparu en Chine et de la même famille que le Sras, qu'annoncé par les autorités alors qu'à l'étranger les mesures se multiplient pour empêcher la maladie de se propager.