Plein écran
© reuters

Le pactole d'Emmanuel Macron

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a publié les déclarations d'intérêts et de patrimoine des derniers entrants au gouvernement notamment celle du ministre de l'Economie Emmanuel Macron qui a gagné près d'un million d'euros par an en 2011 et 2012 en tant qu'associé de la banque Rothschild.

En 2012 (année fiscale), en tant qu'associé gérant de la banque, les revenus de M. Macron, préalablement à son entrée en fonction comme secrétaire général adjoint de l'Elysée à la mi-mai, ont atteint 990.817 euros. En 2011, ils se sont élevés à 997.596 euros comme associé de Rotschild. De 2009 à 2012 (toujours années fiscales), M. Macron a gagné à ce titre 2,884 millions d'euros selon le calcul de l'AFP.

S'y sont ajoutés 100.811 euros pour ses six mois de 2012 à l'Elysée. Par ailleurs, il indique posséder un appartement parisien de 83 mètres carrés estimé à 935.000 euros ainsi qu'une Volkswagen estimée à 6.000 euros. Il a une action Lagardère et 185 parts de fonds de placement dans des PME (31.936 euros) et 50.000 euros sur son compte courant, dans cette déclaration signée de sa main en date du 24 octobre. On y apprend également qu'il est bénévole à Bibliothèques Sans Frontières. Un prêt de 350.000 euros de 2011 concernant des "travaux résidence secondaire" est également mentionné.

Aucune résidence secondaire n'est mentionnée dans ses biens immobiliers. Les déclarations de Patrick Kanner, Myriam El Khomri, Mathias Fekl ou encore Pascale Boistard, entrés au gouvernement fin août, sont aussi publiées. Secrétaire d'Etat chargée du Droit des femmes, Mme Boistard déclare une maison de 120 m2 dans le Puy-de-Dôme (qu'elle détient avec sa soeur) et une autre dans les Hautes-Pyrénées en nue propritété. Elle possède une Citroen C3.

Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce, précise lui dans sa déclaration d'intérêt que son frère travaille dans l'énergie chez E-on à Hambourg. Seul Jean-Marc Todeschini qui a remplacé récemment Kader Arif comme secrétaire d'Etat aux anciens combattants n'a pas encore publié ses déclarations.

  1. Un pickpocket interpellé lors d'un concert avec 30 téléphones dans son short grâce à un tuyau de la police belge
    Play

    Un pickpocket interpellé lors d'un concert avec 30 téléphones dans son short grâce à un tuyau de la police belge

    Un trentenaire roumain, qui avait caché une trentaine de téléphones volés dans le short cycliste qu’il portait sous ses vêtements, a été arrêté mardi passé aux Pays-Bas, en marge d’un concert de Sum 41 dans la salle AFAS Live à Amsterdam, grâce à un tuyau de la police belge, suite au vol similaire d’une cinquantaine de téléphones lors d’un concert du même groupe canadien le 14 janvier à la Lotto Arena à Anvers.
  2. Une nouvelle demande de remise en liberté de Patrick Balkany rejetée

    Une nouvelle demande de remise en liberté de Patrick Balkany rejetée

    La cour d'appel de Paris a à nouveau rejeté lundi une demande de mise en liberté du maire de Levallois-Perret Patrick Balkany, 71 ans, une semaine avant l'ouverture de son procès en appel pour blanchiment aggravé. La cour a également rejeté une demande d'abaissement de la caution de 500.000 euros imposée à l'élu - actuellement incarcéré à la prison parisienne de la Santé - dans le cadre du contrôle judiciaire accordé après sa condamnation pour fraude fiscale.