Patrick Strzoda, préfet de Corse, et Manuel Valls, ministre de l'Intérieur
Plein écran
Patrick Strzoda, préfet de Corse, et Manuel Valls, ministre de l'Intérieur © afp

Le préfet de Corse menacé de mort

Le préfet de Corse a reçu des menaces de mort dans une lettre anonyme lui enjoignant de ne pas détruire des restaurants de plage construits illégalement, ce qui ravive sur l'île le double souvenir d'un préfet assassiné et de son successeur limogé.